Service médico-social

La santé scolaire

La santé scolaire est chargée du suivi des élèves et des dossiers médicaux contenant les vaccinations, les visites médicales et les problèmes de santé ou les handicaps pouvant affecter la scolarité ainsi que les aménagements des activités sportives. Cette structure est composée, pour le Lycée Français Sophie Germain d’un médecin, d’une infirmière et d’une psychologue scolaire. Cette équipe a sept principales missions détaillées ci-dessous :

1. Accompagner les élèves en difficulté et participer aux réunions PAI (santé) ou PPS (handicap)

Les élèves nécessitant un suivi médical ou protocole d’urgence bénéficient d’un Projet d’Accueil Individualisé - PAI - afin de tenir au courant l’administration et l’équipe enseignante des dispositions à prendre lors une réunion de mise en place. De même, selon l’importance d’un handicap sur la scolarité, un Projet Personnel de Scolarisation - PPS - est proposé et accompagné par notre réseau. Le dossier est ensuite étudié par une commission sous l’égide du SCAC (Service de Coopération et d'Action Culturelle) à Rabat afin de valider le projet. La psychologue scolaire assiste aux réunions. De plus les parents ou l’élève peuvent être reçus en dehors de ces réunions pour de plus amples renseignements ou informations.

2. Organiser et assister le médecin scolaire pour les visites médicales

Le médecin scolaire procède à un examen médical. Lors de cet examen, assisté de l’infirmière qui contrôle les constantes, il effectue un entretien avec chaque élève, ainsi qu’une auscultation du coeur et des poumons et vérifie la rectitude de la colonne vertébrale. Chez les élèves de Grande Section, un audiogramme est systématiquement réalisé par le médecin scolaire. 

3. Tenir à jour les dossiers médicaux

Chaque élève possède un dossier médical confidentiel qui le suivra pendant toute sa scolarité. Pour chaque nouvel élève, une demande de dossier est faite auprès de l’établissement fréquenté précédemment. Ils sont contrôlés tous les ans afin de mettre à jour les changements de classe et de contrôler les dates de rappels de vaccinations.

4. Mettre à jour et suivre les dates de vaccination de chaque élève

Celles-ci sont enregistrées dans le dossier médical de l’élève. Les élèves concernés par le rappel de vaccination obligatoire DTP, reçoivent une première demande en cours d’année puis une deuxième au moment de la réinscription si le certificat n’est pas déposé spontanément dans l’année scolaire. Le changement de législation concernant le suivi de la vaccination par le B.C.G. a permis de supprimer l’obligation vaccinale dans les collectivités françaises. Cependant, le Maroc étant toujours une zone endémique concernant la tuberculose, le B.C.G reste de rigueur surtout chez les élèves.

5. Enregistrer les dispenses de sport

L’élève qui apporte un rapport médical de plus de 2 mois doit être vu par le médecin scolaire qui indiquera la raison et la durée de la dispense et remettra au professeur de sport un Certificat Médical d’Inaptitude (CMI) à la pratique de l’E.P.S. (Education Physique et Sportive) avec les aménagements possibles.

6. Agir en cas de maladies transmissibles survenues dans l’établissement

Sur avis du médecin scolaire, en collaboration avec le Directeur d’école des mesures prophylactiques de protection individuelle ou collective sont immédiatement mises en place. 

7. Préparer et organiser des actions d’éducation à la santé

Elles se font avec ou sans la présence du médecin scolaire ou d’un intervenant extérieur.

L'infirmerie

Mme Karima JAMALI, Infirmière

L’infirmière de l’établissement participe à l'accueil et l'accompagnement de chaque élève en fonction de ses besoins spécifiques liés à sa santé physique ou psychique. Elle participe à la promotion de la santé auprès de l'ensemble des élèves de l’établissement.

Les attributions de l'infirmière sont d'assurer les soins infirmiers préventifs et curatifs et de concevoir, d'évaluer et de mettre en œuvre des actions d'éducation à la santé tant dans le champ individuel que collectif.

L’infirmerie scolaire est un lieu de soin, réservé aux élèves malades. Ses responsables ne sont pas habilités à prescrire de médication. Chaque élève qui se rend à l’infirmerie doit d’abord se présenter à la vie scolaire avec son passeport élève. Pendant les heures de cours, le professeur peut désigner l’un des délégués pour accompagner son camarade malade en cas d’urgence uniquement. Un élève souffrant ne peut pas quitter seul l’établissement en cours de journée : c’est le responsable légal qui doit venir le chercher à la vie scolaire ou valider son évacuation par les services médicaux appropriés.

Aucun médicament ne doit être introduit dans l’établissement sans l’autorisation du conseiller principal d’éducation. Dans le cas des maladies chroniques ou nécessitants un traitement de longue durée, un PAI doit être réalisé et les médicaments nécessaires à l’élève peuvent être remis au personnel de l’infirmerie accompagnés de la prescription et du protocole à suivre en cas de besoin (allergie, asthme, diabète …).

Le médecin scolaire

Mme Kanza CHERIF CHEFCHAOUNI, médecin scolaire

Le médecin scolaire est chargé des actions de prévention individuelle et collective et de promotion de la santé auprès de l'ensemble des élèves. Elle conseille la direction de l’établissement et accompagne les équipes pédagogiques dans le cadre de l’accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers.

La psychologue scolaire

Mme Maud MONMEAT, psychologue scolaire

La psychologue prend en compte le développement psychologique, cognitif et social des élèves pour assurer leur parcours de réussite. Elle apporte aux familles ainsi qu’aux équipes pédagogiques et éducatives un éclairage spécifique sur les élèves. Lorsque les circonstances l'exigent, elle participe aux initiatives mises en place dans le cadre de gestion des situations de crise (COVID 19…). Elle contribue à favoriser une approche bienveillante de l’École. Elle intervient dans le respect des principes déontologiques et éthiques de la profession réglementée de psychologue.